Cardiovasculaire, Centre de prévention
Centre de prévention cardiovasculaire



Téléphone: 514-340-8222 poste 4030


Adresse:
5790 Côte-des-Neiges
Pavillon H, Rez-de-chaussée


Directeurs:
Dr Ernesto Schiffrin
Dr Morris Schweitzer


Le Centre de prévention cardiovasculaire (CPCV) est situé au Pavillon H de l’Hôpital général juif. Le recrutement du Dr Ernesto Schiffrin en tant que Médecin en chef a permis de développer la médecine cardiovasculaire et de prévention. Le CPCV utilise une approche intégrée pour le diagnostic, le traitement et la recherche en matière de prévention primaire et secondaire, basée sur le concept qu’il est plus important d’évaluer et de traiter ou de prévenir le risque global plutôt que les facteurs individuels de risques.

Le CPCV comprend en son sein des internistes, des cardiologues, des néphrologues et des endocrinologues, ainsi que d’autres auxiliaires médicaux tels que des infirmières, des praticiens, des diététiciens et, éventuellement, des psychologues, des physiologistes spécialisés en exercice physique ou des kinésithérapeutes et des pharmaciens cliniciens. Les patients devant être traités pour l’hypertension, la dyslipidémie, l’obésité, le syndrome métabolique et le diabète sont examinés, suivis et traités au CPCV. Le changement du mode de vie, le contrôle du poids, le contrôle métabolique, l’arrêt du tabagisme et l’exercice physique sont quelques unes des approches préventives qui sont préconisées et qui viennent s’ajouter au traitement spécifique pour l’hypertension, la dyslipidémie, le diabète et l’obésité.

Un réseau pour la référence de patients chez qui des facteurs de risques ont été identifiés a été mis en place au CPCV. À noter aussi que les lignes directrices nationales établies pour le traitement et la prévention sont rigoureusement respectées au CPCV, et que des recherches cliniques sur l’hypertension, la dyslipidémie, le syndrome métabolique et le diabète ou l’obésité y sont effectuées par le biais de protocoles.

Avec la participation de différentes sous-spécialités du Service de médecine, un des objectifs du CPCV est d’offrir une médecine intégrée. Le patient a ainsi l’opportunité de consulter plusieurs spécialistes ou sous-spécialistes en diététique, psychologie ou pharmacie, au cours d’une même visite. Ceci permet de rationaliser le traitement de cette catégorie de patients et de prendre des mesures préventives réellement efficaces contre des maladies qui sont la cause numéro 1 de morbidité et de mortalité des Canadiens. Ce regroupement de services spécialisés permet aussi de réduire la dépense imputée aux services de la santé tout en améliorant de manière significative la qualité de vie de ces patients. De plus, grâce aux efforts du personnel dirigeant médical, le nombre de recherches cliniques effectuées au CPCV s’est considérablement accru. En tenant compte de la croissance projetée du nombre de patients suivis au CPCV, des projets ont déjà été élaborés pour une expansion progressive en 2008 et en 2011.

Le traitement en matière de maladies cardiovasculaires évolue très rapidement.

Selon le Dr Morris Schweitzer, qui est codirecteur au CPCV, « C’est un concept qui est nouveau, excitant et très prometteur ». Il a aussi fait remarquer que les installations en place au rez-de-chaussée sont propices à des soins de haute qualité. Les patients, a-t-il ajouté, aiment beaucoup le centre parce que ce sont de toutes nouvelles installations et qu’elles sont éloignées de l’hôpital, échappant ainsi à ses activités fébriles.

Le Centre de prévention cardiovasculaire reçoit des patients qui requièrent des soins pour l’hypertension, la dyslipidémie, l’obésité, le syndrome métabolique et le diabète. Les thérapies médicales sont fortement renforcées par une modification du mode de vie, par un contrôle du poids et du métabolisme, par un arrêt du tabagisme et par de l’exercice physique. Étant donné que le centre offre les services de nombreux spécialistes, les patients auront la possibilité de consulter plusieurs spécialistes de différentes disciplines au cours d’une même visite. Certains travaillent déjà au CPCV.

« Cette intégration pertinente de spécialistes dans différents domaines aura certainement un impact positif sur la population que nous desservons » affirme le Dr Schweitzer, un endocrinologue chevronné à l’Hôpital général juif et professeur agrégé de l’Université McGill.

« Lors du traitement des patients, il est important d’intégrer de nombreux et différents aspects pour des soins vasculaires » dit le Dr Schweitzer. « C’est comme faire des courses et n’avoir à faire qu’un seul arrêt. Cette approche nous permet de prodiguer de meilleurs soins à nos patients » convient le Dr Schiffrin. « Si vous pouvez référer rapidement un patient à un autre spécialiste, tout le processus de traitement est grandement amélioré ». Le Dr Schiffrin estime que bien que le CPCV soit encore en pleine expansion, il a démarré sur une solide lancée.

Le Dr Schiffrin, un spécialiste en hypertension internationalement reconnu et Médecin en chef à l’Hôpital général juif, considère le CPCV comme une des installations vedettes de McGill et de l’Hôpital général juif pour ce qui a trait à la prévention des maladies cardiovasculaires, considérées comme la cause numéro 1 de maladie et de décès au Canada.

Le Centre de prévention cardiovasculaire est une plate-forme pour le lancement de recherches, dit le Dr Schiffrin. « Ce centre servira de lien entre les recherches effectuées en laboratoire et les patients hospitalisés, et nous permettra d’appliquer plus rapidement en clinique des traitements susceptibles d’améliorer la qualité de vie des patients ».