Accueil du Centre media
Nouvelles
Relations médias
Publications et magazines
TV HGJ
Contactez-nous

Nouvelles de l'HGJ 
 
Retour a la liste
2017/04/19
Une première médicale québécoise à l’Hôpital général juif : deux équipes chirurgicales distinctes réparent le même coeur lors d’une seule séance prolongée

Communiqué de presse

Montréal, le 11 avril 2017– Les équipes des Services de chirurgie cardiaque et de cardiologie interventionnelle de l’Hôpital général juif (HGJ) ont combiné leurs efforts pour réaliser le premier pontage coronarien à l’aide d’un robot, suivi immédiatement d’une angiographie (une technique d’imagerie des vaisseaux sanguins) et de l’implantation de deux stents (des tubes qui maintiennent les artères ouvertes) lors d’une seule opération chirurgicale. Cet exploit a été rendu possible grâce aux efforts collaboratifs de deux équipes dans le cadre du Programme intégré des sciences cardiovasculaires de l’HGJ.

« Nous avons pu combiner les meilleurs aspects des opérations de pontage et d’implantation de stents. », de dire le chirurgien qui a effectué le pontage coronarien, le Dr Emmanuel Moss.

Le recours à un robot rend l’intervention beaucoup moins invasive, car le chirurgien doit seulement faire trois petites incisions du côté gauche de la poitrine. Cette intervention exige habituellement une opération à coeur ouvert après avoir sectionné le sternum du patient.

Grâce à la mise en exploitation de la nouvelle salle d’opération hybride de l’HGJ, l’intervention chirurgicale et l’implantation des stents ont été réalisées lors d’une seule et même séance. Traditionnellement, il aurait d’abord fallu effectuer le pontage dans une salle d’opération et l’angiographie, puis implanter les stents dans une autre salle, à une autre occasion.

« Comme nous effectuerons de plus en plus d’interventions comme celle-ci, nous resserrerons les liens collaboratifs entre nos équipes, ce qui nous permettra de tirer parti des possibilités de la salle d’opération hybride et d’accroître notre savoir-faire pour devenir un chef de file au Canada. », précise le chef de la Division de cardiologie et directeur du Programme intégré des sciences cardiovasculaires de l’HGJ, le Dr Lawrence Rudski.

Outre l’élimination du risque d’infection du sternum et la diminution des recours aux transfusions sanguines, cette approche chirurgicale réduit le temps d’hospitalisation à deux ou trois jours, plutôt qu’une semaine. Le temps de convalescence est aussi raccourci, passant de huit à trois semaines.

« Il s’agit d’un exemple parfait de la manière dont nous peaufinons continuellement la conception de notre établissement et les processus collaboratifs de nos équipes multidisciplinaires afin de nous assurer que nos efforts sont centrés sur les besoins de nos patients et des autres usagers des soins de santé », déclare le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. « Les équipes qui ne collaborent pas habituellement dans un même espace ont suivi une formation intensive pour modifier leurs pratiques pour travailler de concert dans la salle d’opération hybride, afin de réduire la durée de l’intervention chirurgicale et de la rendre moins stressante pour les patients. »

L’intervention a profité à un septuagénaire de la région de Montréal qui souffre de maladie coronarienne athérosclérotique.

Cliquez ici pour visionner la vidéo http://bit.ly/2o5CwuU


Relations Médias : Emmanuelle Paciullo | epaciullo@jgh.mcgill.ca | 514 340-8222, poste 4120 | Urgences: 514-413-1289
CIUSSS Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal : dessert 345 000 personnes, regroupe plus de 9 000 employés incluant 700 docteurs.