Le magazine de l'Hôpital général juif

Pleins feux

L’une des premières personnes hospitalisées à être transférées au pavillon K, Chantal Piché, future maman, est acheminée vers le nouveau Centre des naissances. Durant ce bref déplacement, elle est accompagnée de plusieurs dirigeants de l’Hôpital : Alan Maislin (à gauche), président du conseil d’administration du Santé Centre-Ouest Montréal; Alyssa Yufe, (deuxième à partir de la gauche), membre du conseil d’administration; Dr Lawrence Rosenberg (troisième à partir de droite), président-directeur général du Santé Centre-Ouest Montréal; et plusieurs membres de l’équipe de soins de santé et du transport.
Avril 2016Pleins feux

Point culminant du long parcours vers le pavillon K

Le pavillon K, le projet d’expansion le plus important des 81 ans d’histoire de l’HGJ, a atteint son point culminant, le 24 janvier, lors du transfert de 203 patients à leur nouvelle chambre.

LIRE LA SUITE →

Plus de pleins feux→

 

Durant le déménagement du 24 janvier dernier, un incubateur a été branché dans la nouvelle Unité néonatale de soins intensifs, où l’on a constaté une nette réduction du bruit et du nombre d’alarmes.
Avril 2016Pleins feux

La qualité des soins déjà à la hausse dans le pavillon K

Quelques semaines à peine après le lancement de ses activités, le pavillon K semble déjà jouir d’une amélioration quant au bien-être des patients et à la qualité des soins.

LIRE LA SUITE →

Plus de pleins feux→

Articles vedettes

En décembre 2015, avant de prendre sa retraite, Arlene Greenberg, bibliothécaire médicale en chef de la Bibliothèque des sciences de la santé de l’HGJ, se rappelle les faits marquants de sa carrière.
Articles vedettesAvril 2016

La Bibliothèque des sciences de la santé passe du papier aux pixels

En décembre 2015, avant de prendre sa retraite, Arlene Greenberg, bibliothécaire médicale en chef de la Bibliothèque des sciences de la santé de l’HGJ, se rappelle les faits marquants de sa carrière.

LIRE LA SUITE →

La recherche à l'Institut Lady Davis

Dr Mark Eisenberg
Avril 2016La recherche à l'Institut Lady Davis

Un médicament prometteur pour les personnes désireuses d’arrêter de fumer à la suite d’une crise cardiaque

Après six mois, 47,3 % des patients traités par varénicline n’avaient toujours pas recommencé à fumer comparativement à 32,5 % des patients placés sous placebo — la différence étant de 14,8 %. L’efficacité de la varénicline comme thérapie de cessation du tabac a déjà fait ses preuves chez les jeunes …

LIRE LA SUITE →

Plus de La recherche à l'Institut Lady Davis →

Auxiliaires

Le Dr Leon van Kempen, chef de l’exploitation du Centre de pathologie moléculaire Dubrovsky de l’HGJ, a fait acte de présence à la Foire d’automne et au tirage 2015 des Auxiliaires, dont les recettes sont actuellement consacrées à l’acquisition d’un microscope à fluorescence pour son centre. Le Dr van Kempen était accompagné de Beatrice Lewis (à gauche) et de Reisa Lerner (à droite), coprésidentes des Auxiliaires, et de Nancy Rubin, directrice de l’organisme. Linny Blauer et Phyllis Karper étaient coprésidentes de la Foire d’automne et du tirage.
AuxiliairesAvril 2016

Les Auxiliaires… pensent à vous

À l’aube de leur 80e anniversaire, les Auxiliaires continuent de croître en force et en vitalité grâce au dévouement, aux efforts, à l’énergie, au talent et à la créativité de sa légion de bénévoles.

LIRE LA SUITE →

Plus d'Auxiliaires →

L’espoir, c’est la vie

Dans la salle de gymnastique du Centre de bien-être de L’espoir, c’est la vie HGJ, la physiologiste de l’exercice, Lisa Mastroianni, guide l’une des participantes assidues durant sa séance d’entraînement.
Avril 2016L’espoir, c’est la vie

Importance fondamentale de la santé des os dans le rétablissement des patientes atteintes d’un cancer du sein

L’une des plus récentes initiatives de L’espoir, c’est la vie est le programme Santé seins et os, qui identifie les femmes aux prises avec un cancer du sein et un risque de fragilité osseuse.

LIRE LA SUITE →

Plus de L’espoir, c’est la vie →

Articles vedettes

Un patient reçoit des traitements d’hémodialyse dans une unité de l’HGJ, qui sera relocalisée et modernisée grâce au soutien de donateurs privés.
Articles vedettesAvril 2016

Le soutien des donateurs — essentiel à l’évolution de l’HGJ

À mesure que l’Hôpital général juif poursuit son évolution (notamment avec l’ouverture du pavillon K en début d’année), l’engagement et la générosité des donateurs jouent un rôle de plus en plus important.

LIRE LA SUITE →

Sujets populaires