Chaire de professeur titulaire pour le chef du Service de médecine d’urgence de l’HGJ

Le Dr Marc Afilalo, chef du Service d’urgence de l’HGJ a été nommé professeur titulaire à la faculté de médecine de l’université McGill. Il s’agit de la première fois qu’un médecin urgentiste occupe cette fonction.

Cette nomination reconnaît non seulement le leadership du Dr Afilalo comme chef du Service d’urgence le plus achalandé au Québec, mais aussi sa vaste expérience dans les domaines de l’enseignement et de la recherche et à titre de conseiller du gouvernement depuis 1990 relativement aux manières de réduire l’engorgement des salles d’urgence dans l’ensemble du Québec.

« Certes, ma nomination à ce poste est une consécration pour moi, mais cet honneur rejaillit sur tous les membres du personnel de notre Service, où nous avons toujours privilégié le travail en équipe », déclare le Dr Afilalo, qui est entré au service de l’HGJ en 1981, comme médecin traitant, avant d’être nommé chef du Service en 1986. « Nous avons une équipe fantastique et je n’aurais pas pu accomplir autant de travail sans leur appui ».

Il souligne qu’il est particulièrement gratifiant de savoir que son travail a une incidence sur nombre de patients à l’extérieur de l’HGJ. « L’engorgement a toujours été un problème important dans tous les établissements, et si je peux réussir même partiellement cela signifie qu’il y a une possibilité d’aider des millions d’autres patients dans d’autres Services d’urgence. »

Le Dr Afilalo ajoute qu’il est ravi que les médecins spécialistes en médecine d’urgence jouissent maintenant d’une longue carrière, contrairement à l’opinion qui prévalait il y a des dizaines d’années selon laquelle la plupart de ces médecins succomberaient au stress et souffriraient d’épuisement professionnel après cinq années de travail. « Malgré ce que les gens pensaient initialement, plus nous travaillons dans ce domaine de la médecine, plus nous aimons ce que nous faisons. De plus, nos médecins savent qu’ils peuvent compter sur l’appui de leurs équipes, et je pense que c’est la clé de notre réussite. »

Cette nomination aura peu d’incidence sur les activités quotidiennes du Dr Afilalo à l’université McGill, mais elle a déjà modifié sa perspective générale, puisqu’il considère qu’il sera dorénavant un représentant plus éminent de l’université. À ce poste « vous devenez le visage public de l’université McGill, et vous devez constamment en être conscient », de dire le Dr Afilalo.

Il précise que son enthousiasme pour la médecine d’urgence ne changera pas, une spécialité qui, malgré sa difficulté, est souvent gratifiante puisqu’elle permet aux médecins de soulager relativement rapidement les patients qu’ils soignent.

« Dès le premier jour, j’ai compris qu’il s’agissait d’une manière fantastique de soulager les patients qui avaient soudainement besoin d’aide en raison d’une situation qui leur causait un choc, du stress ou qui les inquiétait. Chaque jour, je suis comblé en voyant le visage des patients qui se sentent mieux », dit-il.

Previous article

Maintenir les bienfaits de la lumière du jour pendant l’hiver

Next article

Solides résultats préliminaires en vue de l’agrément du CIUSSS

2 Commentaires

  1. mohsen asadi
    December 24, 2016 at 5:41 am — Reply

    Hello

    Please send your e-mail at the hospital, I want pictures send them to you with questions
    Thank you

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *