Événements marquantsNovembre 2016

Félicitations

Double honneur pour le chef du Service d’oncologie de l’HGJ

En l’espace de quelques mois au printemps dernier, le Dr Gerald Batist, directeur du Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif, a eu l’honneur remarquable d’être nommé membre de l’Ordre du Canada et reçu Chevalier de l’Ordre national du Québec, deux des distinctions les plus prestigieuses au Canada et au Québec.

Le Dr Batist, qui est également chef du Service d’oncologie de l’HGJ et directeur adjoint de l’Institut Lady Davis (ILD) de l’HGJ, a acquis une réputation internationale pour ses recherches sur le cancer. Il est l’un des pionniers dans le domaine de la médecine personnalisée, veillant à ce que les patients reçoivent des traitements précis conçus pour leur cancer.

À titre de professeur, de chercheur, d’oncologue-clinicien et de cadre supérieur en soins de santé, le docteur Batist a fait la promotion des soins à la personne dans son ensemble, qui mettent l’accent sur l’alimentation optimale et le soutien psychosocial, de concert avec le meilleur traitement médical. Il est également l’un des cofondateurs du Consortium de recherche en oncologie clinique sur le cancer dont la mission est de veiller à ce que tous les Québécois atteints de cancer aient accès aux meilleurs soins possible.

« Gerry a été un chercheur remarquable et un leader exceptionnel des scientifiques », a déclaré le Dr Roderick McInnes, directeur de l’Institut Lady Davis. « Il a non seulement permis au Centre du cancer Segal de devenir l’un des principaux établissements de recherche sur le cancer et un chef de file dans la prestation de soins aux personnes atteintes du cancer au Canada, mais il a également dirigé de nombreux groupes de recherche nationaux et internationaux dont l’incidence globale sur les soins de santé s’étend bien au-delà de ses propres travaux. Il a fait rejaillir beaucoup d’honneur sur l’Institut Lady Davis, l’Hôpital général juif, l’université McGill, le Québec et le Canada ».

 

Médaille de la citoyenneté à un éminent chercheur sur le VIH/SIDA

David Birnbaum (à gauche) présente la Médaille de la citoyenneté D’Arcy McGee au Dr Mark Wainberg.

David Birnbaum (à gauche) présente la Médaille de la citoyenneté D’Arcy McGee au Dr Mark Wainberg.

Le Dr Mark Wainberg, un éminent chercheur sur le VIH/SIDA, reconnu à l’échelle internationale et directeur des recherches sur le SIDA à l’Institut Lady Davis de l’HGJ, a reçu une Médaille de la citoyenneté D’Arcy McGee en reconnaissance des vies qu’il a enrichi dans la circonscription provinciale de D’Arcy McGee et ailleurs.

Le membre de l’Assemblée nationale David Birnbaum, qui a créé la médaille qui porte le nom de sa circonscription, a présenté la médaille au Dr Wainberg et à deux autres personnes, en juin dernier, au Centre communautaire et aquatique de Côte-Saint-Luc. M. Birnbaum est l’adjoint parlementaire des ministres de l’Éducation, du Loisir et du Sport et de l’Enseignement supérieur.

Le Dr Wainberg est le directeur du Centre SIDA McGill à l’HGJ et l’un des chefs de file à l’échelle mondiale engagés à faire progresser le traitement du VIH/SIDA et à accroître la notoriété de cette maladie. Plus tôt cette année, il a été reçu au Temple de la renommée médicale canadienne.

À titre de président de l’International AIDS Society, il a organisé et présidé l’important 13e congrès international sur le SIDA à Durban, en Afrique du Sud, en 2000.  L’événement a mis en lumière l’accès très restreint aux médicaments pour traiter le VIH dans les pays en voie de développement.

Au printemps dernier, le Dr Mark Wainberg a également reçu un Prix d’excellence pour l’ensemble des réalisations de l’Association pour la microbiologie médicale et l’infectiologie Canada, en reconnaissance de sa carrière distinguée exceptionnelle.

 

 Médecin-chef reçoit le Prix des maladies cardiaques

Dr Ernesto L. Schiffrin

Dr Ernesto L. Schiffrin

L’un des honneurs les plus prestigieux décernés par une université canadienne, le Prix Margolise national des maladies cardiaques a été conféré au Dr Ernesto Schiffrin, médecin-chef de l’HGJ, pour avoir appuyé l’avancement des connaissances sur les effets de l’hypertension artérielle sur le système vasculaire.

Le Dr Schiffrin, directeur du Centre de prévention cardiovasculaire de l’HGJ, est professeur et vice-directeur de la recherche du Département de médecine de l’université McGill. Il est également rédacteur en chef de l’American Journal of Hypertension. Titulaire d’une chaire de recherche de niveau 1 du Canada dans le domaine de l’hypertension artérielle et de la maladie vasculaire à l’Institut Lady Davis de l’HGJ, le Dr Schiffrin est également membre de la Société royale du Canada et de l’Ordre du Canada, ancien président de l’International Society of Hypertension (2012-2014) et président d’Hypertension Canada (2013-2016).

Le Dr Schiffrin était l’un des trois lauréats du Prix Margolise national des maladies cérébrales et cardiaques, une chaire dotée par feu Leonard Herbert Margolese, décernés par la Faculté de médecine de l’Université de Colombie-Britannique. M. Margolese, un homme d’affaires de Vancouver décédé en 2000, souffrait d’une maladie cardiaque et son frère de la maladie d’Alzheimer.

Outre la reconnaissance pour un apport canadien exceptionnel au traitement, à l’amélioration ou à la guérison d’une maladie cérébrale ou cardiaque, ces Prix sont décernés aux personnes qui ont le potentiel de contribuer davantage à leur domaine de spécialité. Les trois Prix sont dotés d’une récompense de 50 000 $, ce qui en fait l’un des honneurs les plus lucratifs attribués par une université canadienne.

 

Un chirurgien thoracique vétéran prend sa retraite

Dr Nathan Sheiner

Dr Nathan Sheiner

L’un des chirurgiens les plus chevronnés et ayant les plus longs états de service à l’HGJ, le Dr Nathan Sheiner, a décidé de prendre sa retraite à la fin de 2016. Notoire pour son attachement à ses patients, le Dr Sheiner a fait carrière pendant 54 ans à l’HGJ, après de brillantes études à l’université McGill, et une formation complémentaire à l’université Johns Hopkins, à Baltimore et à l’université Washington, à St. Louis.

Le Dr Sheiner a consacré sa carrière principalement à la chirurgie thoracique et vasculaire, tout en collaborant étroitement avec l’équipe pulmonaire. Outre ses fonctions de chef de la chirurgie de l’Hôpital, de 1976 à 1993, il a occupé les postes de chirurgien-chef adjoint et de chef de la chirurgie cardiovasculaire et thoracique.

En reconnaissance de son apport à l’Hôpital, le Dr Sheiner a reçu le Prix d’excellence en médecin de l’HGJ en 2006. « J’ai toujours dit à mes résidents que pour prendre soin des patients il fallait être disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 », a déclaré le Dr Sheiner quand il a reçu le Prix. « C’est l’héritage que je laisse : conférer cette passion et cet enthousiasme pour la chirurgie aux résidents, et leur faire comprendre que c’est le niveau d’efforts qu’il faut être prêt à consacrer pour être un bon chirurgien. »

 

Dr Bernard Lapointe

Dr Bernard Lapointe

Reconnaissance pour un apport exceptionnel aux soins palliatifs

Le Dr Bernard Lapointe, chef des Soins palliatifs à l’HGJ, a reçu le Prix Reconnaissance 2016 de l’Association québécoise de soins palliatifs en reconnaissance de son apport exceptionnel aux soins palliatifs dans la province.

Un communiqué de l’Association a souligné que le Prix, qui a été présenté en mai dernier à Sherbrooke lors de la conférence annuelle de l’organisme, reconnaissait également l’engagement du Dr Lapointe envers l’Association à titre d’ancien président et d’ancien membre du Conseil d’administration.

 

Dre Vicky Tagalakis

Dre Vicky Tagalakis

Nomination d’une spécialiste en médecine interne de l’HGJ à l’université McGill

La Dre Vicky Tagalakis, médecin membre du personnel de la Division de médecine interne de l’HGJ et professeure adjointe de médecine à l’université McGill, a été nommée directrice du Département de médecine interne générale de l’université McGill.

La Dre Tagalakis, une clinicienne-chercheuse de renommée internationale, a fait l’objet d’éloges dans une lettre de félicitations du Dr Ernesto Schiffrin, médecin-chef de l’HGJ, pour sa « vaste expérience de clinicienne-chercheuse ».  Il a ajouté que cette nomination « est une reconnaissance évidente de vos qualités de chef, de vos accomplissements et de vos objectifs pour l’avenir. »

 

Dr William Foulkes

Dr William Foulkes

Subventions importantes octroyées à deux chercheurs

Le Dr William Foulkes, un généticien de renom en matière de cancer de l’Institut Lady Davis (LDI) de l’HGJ, a reçu une subvention de plus de 2,5 millions de dollars des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), pour soutenir sept années de recherches sur le cancer. Le Dr Foulkes est le directeur du Programme de génétique du cancer à l’HGJ et à l’université McGill.

Dr Brent Richards

Dr Brent Richards

Le Dr Brent Richards, un chercheur à l’ILD et membre de la Division d’endocrinologie de l’HGJ, a également reçu une subvention de plus de 1,8 million de dollars qui soutiendra sept années de recherche pour explorer la génomique de l’ostéoporose et de la vitamine D.

 

Chirurgien orthopédique en voie de devenir président

Dr John Antoniou

Dr John Antoniou

Le Dr John Antoniou, chirurgien orthopédique à l’HGJ et directeur du laboratoire de recherche en orthopédie à l’ILD de l’HGJ, a été nommé 2e président élu de l’Association canadienne d’orthopédie. Cette nomination le met en voie de devenir le président de l’Association en 2018.

Le Dr Antoniou, professeur titulaire de chirurgie et directeur de la recherche de la Division de chirurgie orthopédique du programme de résidence de l’université McGill, se spécialise en reconstruction des articulations et en traitements de deuxième intention pour les patients souffrant d’arthrose. Il se concentre sur la recherche clinique et de base sur le vieillissement et la dégénérescence du système musculosquelettique.

Le Dr Antoniou est un associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, un fellow de l’American Association of Hip and Knee Surgeons et un membre de la Hip Society.

Previous article

In memoriam

Next article

L’information en ligne sur les soins de santé? Oui, mais faites bien attention!

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *