Assis à une console spéciale, le Dr Emmanuel Moss (à l’extrême gauche) pratique une chirurgie cardiaque robotique. Tout en visionnant une image agrandie de la région interne du cœur et de ses environs, le Dr Moss se sert des contrôles manuels et des pédales pour manipuler les bras robotiques (au centre) à distance et faire l’opération. Pendant ce temps, le personnel de l’équipe chirurgicale entoure le patient pour prêter assistance durant l’intervention et veiller à ce qu’elle se déroule comme prévu.
Avril 2016Nouvelles

La chirurgie robotique gagne du terrain à l’HGJ

À mesure que les bienfaits de la chirurgie assistée par robot acquièrent une plus grande reconnaissance, l’HGJ a recours à ce procédé de plus en plus souvent.

LIRE LA SUITE →
Durant le déménagement du 24 janvier dernier, un incubateur a été branché dans la nouvelle Unité néonatale de soins intensifs, où l’on a constaté une nette réduction du bruit et du nombre d’alarmes.
Avril 2016Pleins feux

La qualité des soins déjà à la hausse dans le pavillon K

Quelques semaines à peine après le lancement de ses activités, le pavillon K semble déjà jouir d’une amélioration quant au bien-être des patients et à la qualité des soins.

LIRE LA SUITE →
Dr Tsafrir Vanounou
Avril 2016Nouvelles

Excellent score concernant le congé rapide des patients après une chirurgie du foie

Les patients de l’HGJ qui subissent une résection du foie sont ceux dont le séjour à l’hôpital est le plus court en Amérique du Nord.

LIRE LA SUITE →
Calculator
Avril 2016Pleins feux

Le pavillon K : un portrait en chiffres

Les chiffres qui se rapportent aux installations en service en avril 2016 dans le pavillon K.

LIRE LA SUITE →
Le Dr John Machado, omnipraticien, et Audrey McFetridge, infirmière clinicienne, surveillent le rétablissement de Jean Alfred à la suite d’une chirurgie de la hanche à l’HGJ.
NouvellesPrintemps 2015

Le projet de loi 20 pourrait avoir un impact sur la qualité des soins hospitaliers

L’HGJ a remarqué que le projet de loi 20 « propose une solution “passe-partout” qui pourrait avoir des conséquences imprévues » pour les omnipraticiens qui accomplissent une grande diversité de tâches importantes en milieu hospitalier.

LIRE LA SUITE →
Une incision suturée sur le sourcil d’un patient indique l’endroit où les instruments du neurochirurgien ont pénétré dans le crâne pour en extraire une tumeur. Sur l’image radiologique, la zone plus claire, située près du coin supérieur droit, montre la région où la tumeur a été enlevée.
Articles vedettesPrintemps 2015

L’extraction d’une tumeur cérébrale
par une incision pratiquée dans le sourcil

Le sourcil — et une petite section de l’os située à l’arrière — est devenu le point d’entrée utilisé depuis peu pour atteindre et extraire une tumeur cérébrale.

LIRE LA SUITE →
Pevreal
Première personne du singulierPrintemps 2015

De l’Outback à la salle d’opération :
mon parcours aux soins infirmiers

Dès l’âge de 5 ans, je savais que j’allais devenir infirmière — l’inspiration venant de ma mère.

LIRE LA SUITE →