Un moment historique dans la vie de l’Hôpital général juif

Chers membres de la communauté HGJ,

Il va sans dire que la journée d’hier, le 24 janvier 2016, restera un moment historique dans la vie de l’Hôpital général juif. Non seulement pour l’hôpital, pour nos patients, pour la communauté et le réseau des soins de santé, mais en particulier pour ceux et celles d’entre nous qui ont eu le privilège de participer au déplacement des patients dans le Pavillon K.

En inaugurant le Pavillon K, nous avons enfin récolté les fruits issus de la créativité, de la persévérance, de la résilience et de l’effort collectif, semés il y a déjà huit ans. Ensemble, nous revivions véritablement ce que les fondateurs de l’hôpital ont dû éprouver au moment où ils ont ouvert ses portes pour la toute première fois, en 1934.

Aujourd’hui, nous sommes les pionniers qui jetons les bases pour l’avenir des soins de santé dans notre communauté. Souvenez-vous de cette journée – c’est le jour où chacun de vous aura contribué à écrire une nouvelle page d’histoire.

Le travail d’équipe qui a caractérisé le déménagement était tout simplement extraordinaire. La passion, l’énergie et le dévouement remarquable de tous ces gens unissant leurs efforts laisseront à plusieurs un souvenir attendrissant et inoubliable. Cela me faisait penser à un orchestre dont tous les musiciens, chacun avec ses différences, s’accordent parfaitement pour produire une œuvre collective, et où chacun apporte une contribution unique qui lui permet d’affirmer « j’ai fait partie de cette réalisation ». Et il n’y a pas de doute, chacun d’entre vous a apporté une précieuse contribution.

Un merci très particulier à Joanne Côté et à son équipe de transition. Les voir en action hier rappelait la prestation impeccable d’un couple de patineurs artistiques évoluant gracieusement sans effort apparent. J’aimerais aussi profiter de cette occasion pour remercier tous ceux qui sont venus travailler bénévolement pour faire de ce déménagement un grand succès.

On dit que pour créer un groupe animé d’un sentiment d’appartenance et d’une vision commune, il faut leur confier un projet à bâtir ensemble. Les efforts consacrés à la tâche assurent la transformation de l’équipe. Comme l’a écrit John Ruskin, « La plus grande récompense qu’un homme obtienne pour son labeur n’est pas ce qu’il en a retiré, mais en quoi cela l’a transformé ». À tous ceux qui ont participé au déménagement des patients hier, à ceux qui ont accepté de rêver, qui ont rivalisé d’imagination et de créativité, et ceux qui ont soutenu ce projet et lui ont permis de grandir dans les moments les plus difficiles, un immense merci au nom de nos patients et de toute la communauté HGJ.

On se demande parfois comment bâtir une organisation qui soit durable. Existe-t-il une formule gagnante? La réalité est que les entreprises qui perdurent sont celles qui se réinventent. Avec le Pavillon K, l’HGJ s’est véritablement réinventé. Nous sommes maintenant prêts à affronter l’avenir avec confiance, et c’est en continuant de nous appuyer sur une tradition vieille de 81 ans que nous deviendrons encore plus solides.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagués avec :
Publié dans Uncategorized

En pleine tempête (transformationnelle)

Nous sommes au milieu dune tempête. La transformation du système de santé et de la prestation de soins laissera dans son sillage un monde entièrement nouveau.

Cest une période de transition. Selon l’écrivaine Erica Brown, en temps de transition nous ne sommes plus ici et pas encore ailleurs. Il est parfois difficile de croire que les difficultés temporaires ne sont que temporaires. Si nous croyons que les situations transitoires sont permanentes, nous ne sommes plus dans un processus de transformation, nous restons coincés dans un état de frustration. Confondre transition et destination amplifie inutilement le sentiment danxiété, et lavenir ne peut ressembler quau présent si vous ne lui permettez pas de ressembler à autre chose.

C’est une transformation qu’on ne peut réaliser d’un seul coup et qui ne se fera pas du jour au lendemain. Il faudra restructurer l’organisation de la prestation des soins de santé et repenser les modes d’évaluation et de paiement. Voilà ce que prévoit la Loi 10.

Il n’y a plus de doute sur la façon d’améliorer la valeur des soins. La question est de savoir quelles sont les organisations qui exerceront un leadership et combien de temps il faudra pour que les autres emboîtent le pas. En outre, cette transformation doit nécessairement venir de l’intérieur. Seuls les médecins et les organisations qui offrent les services pourront mettre en œuvre toutes les étapes interdépendantes essentielles pour améliorer la valeur, puisque la valeur dépend avant tout de la façon de pratiquer la médecine.

En matière de santé, on ne peut plus continuer comme si de rien n’était. Partout dans le monde, les systèmes de santé sont aux prises avec la hausse des coûts et les services de qualité inégale malgré le travail remarquable de cliniciens bien intentionnés et qualifiés. Les dirigeants des services de santé et les décideurs ont essayé toutes sortes de solutions mais aucune delles na eu beaucoup de succès.

Le moment est venu de déployer une stratégie entièrement nouvelle.

Essentiellement son objectif consiste à maximiser la valeur pour les patients, cest-à-dire obtenir les meilleurs résultats au meilleur coût possible. Nous devons nous écarter dun système de santé organisé en fonction de ce que font les médecins pour aller vers un système centré sur le patient et organisé en fonction des besoins du patient. Au lieu de mettre laccent sur le volume de services fournis visites médicales, hospitalisations, procédures et analyses il faut plutôt consacrer nos efforts aux résultats. Et nous devons remplacer le système fragmenté actuel, dans lequel chaque fournisseur local offre une gamme complète de services, par un système où les services pour un problème médical particulier sont concentrés dans des organisations de prestations de soins qui sont situées au bon endroit pour fournir des soins de valeur élevée.

Quelles sont les pressions qui s’exercent sur les hôpitaux et autres établissements de soins de santé pour améliorer leur imputabilité et l’intégration de leurs services ? On peut les résumer comme suit :

  1. Le vieillissement de la population de patients (et de fournisseurs de soins) qui continuera davoir une influence significative tout au long de la prochaine décennie
  2. La nécessité daméliorer la coordination des soins durant les périodes de transition de lhôpital à la maison. Les effets bénéfiques des mesures en ce sens se font toujours sentir sur les coûts et la qualité des soins, en amenant les dirigeants des réseaux de la santé à insister sur les soins à prodiguer aux patients après quils ont quitté lhôpital
  3. Les pressions politiques obligent les hôpitaux et les systèmes de santé à prodiguer aux patients des soins efficaces et optimaux.
  4. Les hôpitaux doivent répondre aux besoins de différentes populations de patients de façon efficace la gestion de la santé de la population est cruciale.

Quels sont les enjeux qui orienteront la transformation ?

  1. La pression croissante sur toutes les organisations de soins de santé pour accroître leur efficacité et les nouveaux modèles de paiement sont des éléments cruciaux pour toute amélioration.
  2. Il est essentiel de réduire les coûts au fil du temps pour assurer la durabilité financière à long terme.
  3. De nouveaux modèles de soins mettant laccent sur la coordination entre les hôpitaux, les systèmes de soins de santé, les autres fournisseurs de soins et la communauté sont essentiels pour améliorer la qualité.
  4. Lamélioration de la qualité des soins doit être accélérée.

Dans notre nouveau réseau de soins de santé pour le Centre-Ouest de Montréal, sur quels aspects mettons-nous l’accent à l’heure actuelle ? La nouvelle équipe concentre ses efforts sur les points suivants :

  1. Limportance dharmoniser les efforts de lhôpital et de tous les partenaires de la communauté, les médecins et autres fournisseurs dans tout le continuum de soins
  2. Lutilisation des pratiques fondées sur des données probantes pour améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients
  3. Lamélioration de lefficacité par la productivité et la gestion financière
  4. Le développement de systèmes dinformation intégrés

Pour reprendre les propos de Dolly Parton, « Avec les tempêtes, les arbres étendent leurs racines plus profondément ». Une fois la tempête derrière nous, nous serons plus forts; nos partenariats seront bien consolidés et les obstacles auront été surmontés. Je fais face à cette tempête avec vous et pour vous.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagués avec : , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Uncategorized

Soins infirmiers: passé, présent et futur

C’est la Semaine de l’infimière. Quelle belle occasion pour nous tous de reconnaître le rôle essentiel que jouent nos collègues infirmières et infirmiers dans les soins aux patients et auprès de toute notre clientèle, et de souligner leur importante contribution au renforcement du tissu social de notre communauté de soins.

Les origines des soins infirmiers remontent au milieu du 19e siècle, mais l’histoire de la profession infirmière débute traditionnellement avec Florence Nightingale. Issue d’une riche famille britannique et bien éduquée, Florence défia les conventions sociales en décidant de devenir infirmière. À l’époque, le soin des étrangers, que ce soit dans les hôpitaux ou à la maison, n’était pas considéré comme une carrière respectable pour une jeune fille « bien élevée ». Mais Florence s’écartait radicalement de ce point de vue et elle croyait que les femmes scolarisées, en ayant recours aux informations éclairées et aux principes scientifiques sur un mode de vie sain, étaient en mesure d’améliorer considérablement les soins aux malades. De plus, elle voyait les soins infirmiers comme un cheminement idéal qui représentait une liberté intellectuelle et sociale souhaitable pour les femmes, dont les choix de carrière étaient alors très limités.

Mais revenons à notre époque…

Nous vivons en ce moment une transformation spectaculaire dans le secteur des soins de santé et des services sociaux. À peu près tout ce que nous tenions pour acquis depuis des années et souvent des décennies s’effrite devant nous à un rythme plutôt effréné. Mais ce n’est pas une mauvaise chose. Il a fallu beaucoup de temps pour en arriver là.

La mise en œuvre de notre nouveau CIUSSS n’est qu’une partie de cette transformation. Toutefois, les changements les plus fondamentaux seront déterminés par la technologie qui nous permettra de réaliser les bons types d’interventions au bon endroit, au moment opportun et par des moyens dont on ne pouvait que rêver il y a quelques années à peine.

L’enthousiasme suscité par la santé mobile (mHealth) croît à un rythme exponentiel. Les technologies! L’accès aux soins! La participation des consommateurs! Les outils cliniques pour les infirmières, professionnels paramédicaux et médecins! Tellement de possibilités nouvelles s’offrent à nous du côté de la santé mobile dans les hôpitaux et dans la communauté, et je pense que c’est à la fois le prochain défi et la prochaine occasion à saisir pour les soins infirmiers. Oeuvrant la plupart du temps en première ligne des soins aux patients, les infirmières et les infirmiers sont ceux qui utilisent les technologies, facilitent l’accès, font participer les usagers, et communiquent avec les médecins; il est donc essentiel qu’ils soient directement impliqués dans la mise en place de la santé mobile. Exclure le personnel infirmier des premières étapes du développement des technologies et de leur déploiement serait une perte de temps et d’argent, puisque leur succès est lié à la participation des utilisateurs finaux dès le début du processus.

Dans la confusion qui peut marquer l’implantation des nouvelles structures, c’est le secteur des soins infirmiers qui demeure constant. Comme la santé mobile continue à se développer et qu’elle deviendra peu à peu une pratique courante, il sera essentiel que le personnel infirmier s’implique dans le développement des nouveaux modèles de prestation. Pour ma part, je me réjouis à l’avance de voir comment les valeurs fondamentales au sein de la profession infirmière – dignité humaine, intégrité, autonomie, altruisme et justice sociale – se traduiront face à ces nouveaux défis.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans Uncategorized

L’éclosion d’un nouveau départ

En rédigeant ce billet, dans le calme de la nuit, j’ai été frappé par le symbolisme de la semaine en cours. Le 1er avril marque le début officiel des activités de notre nouveau CIUSSS du Centre-Ouest. Plutôt que d’évoquer les plaisanteries du poisson d’avril, cela me rappelle plutôt que la date a été choisie pour sa concordance avec le début de la nouvelle année financière ! Mais encore là…

C’est aussi le début du printemps, quand tout devient vert et que la nature se remet à fleurir. Tout comme notre organisation, qui voit enfin le jour au terme d’une mise au monde laborieuse.

Bien sûr, ce temps de l’année est aussi associé aux vacances de Pâques et à la Pâque juive. Il est intéressant de noter que la Dernière Cène sert à la fois à vénérer la Pâque juive, la fuite des juifs de l’esclavage en Égypte, et l’établissement d’une nouvelle religion, le Christianisme. Il en est de même pour la création de notre CIUSSS qui, plus particulièrement, représente la réunion de ces riches patrimoines. Les plus grandes contributions que ces deux traditions ont apportées à notre monde peuvent se résumer en cinq mots : mémoire, optimisme, foi, famille et responsabilité.

Dans la démarche que nous entreprenons pour concrétiser la vision de notre réseau intégré de soins, ces mots devront nous guider et nous rappeler que nous avons à la fois une responsabilité envers le passé et un engagement à l’égard de l’avenir.

J’ai bien hâte de vous rencontrer au cours des prochaines semaines, pour que nous puissions commencer ensemble à bâtir l’avenir des soins de santé et des services sociaux sur le territoire du centre-ouest de Montréal.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagués avec : , , , ,
Publié dans Uncategorized

Les temps changent

La Loi 10 est clairement un moment historique de la législation. En tant que leader dans le Réseau, je ne suis pas très content avec la prestation actuelle des soins. Je sais que nous pouvons faire beaucoup mieux! C’est pour cette raison que j’ai appuyé publiquement et dès le début le Projet de Loi 10. 

L’objectif fondamental que nous devons poursuivre est d’améliorer la valeur pour les patients, où la valeur est définie comme étant les résultats obtenus qui sont importants pour les patients par rapport au coût pour atteindre ces résultats.

Nous avons l’opportunité de construire quelque chose de nouveau et quelque chose de spécial. Comme l’a dit l’entraîneur de football Vince Lombardi, « La perfection n’est pas réalisable, mais si nous poursuivons la perfection, nous pouvons attraper l’excellence. » Je vous invite à vous joindre à moi dans cette aventure extraordinaire. 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagués avec : , ,
Publié dans Uncategorized

Merci et meilleurs voeux
pour la nouvelle année

Alors qu’une autre année mouvementée et remplie de défis se termine, j’aimerais faire part de ma reconnaissance à tout le personnel de l’HGJ pour votre contribution inestimable à l’amélioration de l’expérience de nos patients en 2014. Il s’agit de ma vision pour l’hôpital depuis que je suis devenu directeur général il y a plus d’un an – une vision qui sera renouvellée en 2015 et dans les années à venir.

Les concepts derrière cette vision sont résumés dans la vidéo « Compassion par essence » de l’HGJ dont le titre symbolise l’approche que vous avez utilisé pour préserver le bien-être de nos patients, tout en cherchant à leur fournir des traitements et des soins de qualité supérieure.

Alors que nous nous préparons aux grands changements qui nous attendent en 2015, nos devoirs et responsabilités ne changent pas : continuer d’améliorer l’expérience patient à l’HGJ au bénéfice de tous ceux qui dépendent de nous. Dans cet esprit, j’aimerais vous souhaiter, à vous et à vos proches, une nouvelle année de bonne santé, de bonheur et de réalisations personnelles et professionnelles.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized

Ma définition de l’expérience patient exceptionnelle

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized

L’HGJ sera toujours l’HGJ

J’ai animé deux Forums du DG pour le personnel plus tôt cette semaine pour présenter le Loi 10, la mesure législative en matière de soins de santé la plus transformative à jamais être livrée à l’Assemblée nationale.

Voici une vidéo de la deuxième session, pour ceux d’entre vous qui n’étaient pas en mesure de vous y rendre ou qui souhaitent visionner encore une fois ma présentation et la période de questions qui a suivi.

Ce n’est pas la fin. Ce n’est même pas le commencement de la fin. Mais c’est peut-être la fin du commencement.—Sir Winston Churchill

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized

Des réflexions à la veille
de Roch Hachana,
le nouvel an juif

Le Ministère québécois de la santé a commencé le déploiement de changements dans l’espoir d’améliorer considérablement le système de santé de la province. Des changements semblables ont lieu à travers le Canada, aux États-Unis et en Europe de l’Ouest. En fait, à cet égard le Québec tarde à s’y mettre.

Alors que ces changements s’imposent depuis longtemps, ils présentent néanmoins l’hôpital à d’importants défis. Victor Frankl, un psychothérapeute viennois ayant survécu plusieurs camps de concentration, dont Auschwitz, était de l’opinion que nos vies sont déterminées non pas par ce qui nous arrive, mais par la manière dont nous réagissons à ce qui nous arrive. Sur nos rives, les fondateurs de notre hôpital, membres d’une communauté qui a été victime de discrimination au sein du système de santé et ailleurs, n’ont pas renoncé, même face à des probabilités infiniment défavorables et ont continué pour enfin construire l’HGJ. Ils ont réussi et ce, durant la Grande Dépression, à créer quelque chose de remarquable et de durable, à partir de rien.

Au sein de toute communauté et toute organisation, il existe des défis, des épreuves et des tribulations. Par contre, nous devons les voir providentiellement, comme une voie qui mène à un bien à venir. Comme le disait toujours le rabbin de Lubavitch, une descente mène à une remontée. Des familles et des communautés fortes ont un sens clair de leurs idéaux et ne rebroussent pas chemin quand ils ressentent les vents du changement.

Les valeurs sous-jacentes des communautés qui continuent de soutenir l’HGJ, qui sont profondément ancrées dans l’hôpital, ont mené nos accomplissements au fil des ans. Après tout, c’est dans l’ADN de l’institution d’innover, de se concentrer sur la qualité, d’être basée dans la communauté et d’être inclusive, au service de tous.

En tant que DG de l’Hôpital général juif, j’apprécie le fait que je suis le gardien de ces valeurs et c’est une confiance sacrée que je prends très au sérieux.

À ce temps-ci de l’année, à la veille du nouvel an juif de Roch Hachana, il est approprié que nous réfléchissions aux accomplissements et aux défis de l’année qui tire à sa fin. Mais nous devons nous concentrer très précisément pour assurer l’avenir. Nous sommes rassemblés aujourd’hui sur le seuil de ce qui pourrait être la plus importante transformation dans les soins de santé au Québec. Le fait que cette heure de changement survient au début d’une nouvelle année ne présage que de bonnes choses pour nous et pour notre communauté hospitalière.

Rosh Hashanah IMG_1774Je crois qu’il s’agit d’un moment très favorable pour les soins de santé au Québec et représente une formidable opportunité pour l’HGJ à l’avenir. Nous continuerons à viser l’excellence, mais nous viserons également à assurer que les objectifs, les principes et les valeurs de l’HGJ, que nous tenons tellement à cœur et qui sont au centre de l’identité et de l’existence de l’hôpital, sont préservées et transcendées.

Je vous souhaite une douce et heureuse année.  J’espère tous vous voir heureux et en bonne santé au cours de l’année à venir.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagués avec : ,
Publié dans Uncategorized

Un regard vers l’avenir des soins de santé

Au cours des dernières quelques années, j’ai dit à toute personne qui voulait l’entendre que nous en sommes à un point d’inflexion stratégique, concept développé par Andy Grove, ancien chef de la direction de la société Intel. Il s’agit d’un moment dans la vie d’une organisation quand son fonctionnement est sur le point de changer dramatiquement. Ce moment dans le temps arrive de façon si sournoise qu’il se peut que nous ayons du mal à mettre le doigt sur le changement, sentant tout de même qu’un changement a eu lieu. Certains ont même comparé cette période à une marche dans la « vallée de la mort ».

En effet, la réalité fiscale à laquelle nous sommes confrontés est difficile, c’est le moins que nous puissions dire. Mais nous devrions envisager ce défi comme une merveilleuse occasion d’imaginer à nouveau ce que nous voulons que soit notre institution et comment nous souhaitons fournir des soins à nos patients. Cela fait longtemps que nous avons passé le point de pouvoir tout faire – nous ne pouvons certainement pas tout faire aux normes les plus élevées.

Ainsi, je crois que nous devrions profiter de ce moment pour commencer une période de profonde réflexion afin de se préparer à la nouvelle étape dans l’histoire de l’HGJ qui se poursuit toujours. Lire la suite ›

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Uncategorized